MORY JADIS

Cette page a été créée pour vous faire découvrir un peu l'univers de l'entreprise MORY et son évolution à travers les annèes, grâce à des photos d'archives

 retrouvées.

Clin d'œil N'oubliez pas de visiter les autres rubriques du site,

pour cela allez dans le menu situé à droite de l'écran, vous y trouverez de nombreuses autres photos, etc. Bonne visite !

(S.V.P : Si jamais vous possédez certaines photos d'archives et si vous voulez bien qu'elles soivent ajoutées à celle-ci afin d'enrichir le site, merci de me contacter en me laissant un message dans la rubrique : "Commentaire", merci).

 

L'HISTOIRE DU GROUPE MORY

 

Nicolas

 (Nicolas Toussaint MORY 1774 - 1824)

 

C'est en 1804 que le Calaisien Nicolas Toussaint MORY spécialisé dans le négoce de marchandises en FRANCE et en EUROPE, fonde MORY avec la distribution de tous les journaux étrangers pour le royaume-uni, puis le transport terrestre routier (la diligence) et le transport maritime.

Il a su par son expérience, faire preuve d'ingéniosité et d'innovation pour réduire le temps du transport entre Paris et Londres et ainsi prouver sa notorié, son talent, alors que les relations entre les deux pays étaient très tendues en cette période.

C'est lui qui développa le premier, les échanges de marchandises, ce qui lui valu d'être nommé correspondant à Calais des messageries CAILLARD en 1817 et du nouveau paquebot qui, une fois par semaine faisait le service direct sur Londres.

Il mourut en 1824, à l'age de 50 ans.

 (...)

Nicolas jean baptiste mory

(Nicolas Jean Baptiste MORY 1803 - 1886)

(...) 

C'est son fils : Nicolas Jean Baptiste MORY qui lui succéda à 22 ans.

Il fut nommé Juge au Tribunal de Commerce de Calais dès l'âge de 31 ans. Il s'associa en 1836 avec M. Alexandre VOGUE (Président de la chambre de Commerce de Calais en 1845) et son cousin M. Gabriel CHARTIER.

La maison MORY eut successivement pour nom :

"Nicolas MORY et VOGUE" de 1836 à 1838

"CHARTIER, MORY et VOGUE" de 1838 à 1861

"MORY, père, fils et VOGUE" de1862 à 1868

Les associés voyant l'intérêt que présentaient Boulogne et son port, pour le développement des relations commerciales entre la FRANCE et L'ANGLETERRE, ils jugèrent indispensable d'y fonder une succursale.

Nicolas Jean Baptiste MORY fut chargé de diriger la nouvelle entreprise boulonnaise et celle-ci en peu de temps dépassa en tout point, la maison mère de Calais. 

 (...)

13

  (Ci-dessus) Reproduction d'un daguerréotype de 1855,

montrant les quais en bordure de la Liane à BOULOGNE avec au fond :

 l'habitation et les bureaux de Nicolas, Jean-Baptiste MORY (la grande maison blanche).

 (...)

En 1868, M. Louis VOGUE et Nicolas J.B MORY décidèrent de cesser leur collaboration, le premier resta sur Calais et le deuxième conserva l'affaire boulonnaise en association avec ses fils Nicolas Nobert (qui fut remplacé par son fils Henry MORY en 1883) et Edmond sous le nom de "MORY et Cie" qui devait durer près d'un siécle, n'ayant été changée qu'en  1962 en "MORY S.A."

 (...)

 15

(Ci-dessus) Le port de Boulogne en 1888

 (...)

"MORY et Cie" était cataloguée à Boulogne parmi les "négociants commissionnaires", ses opérations s'apparentaient plus au négoce qu'au seul transport ou qu'aux formalités douanières.

Puis la société ouvrit ses premières succursales à Paris en 1885, à Rouen et à Londres en 1890.

En 1886, la Maison fut nommé agencetransitaire de Boulogne, de la Compagnie des Messageries Maritimes de FRANCE, ses activités se multiplièrent :

transport de fleurs de la Méditerrannée vers l'ANGLETERRE, ouverture d'un bureau à Folkestone, entreposage de sucres et créatiopn de magasins généraux agréés par l'Etat, exportation vers l'ANGLETERRE des fruits, primeurs et autres produits agricoles français, ainsi que des vins, etc.

(...) 

(Ci-dessous) Logo de la succursale de Paris

3n

 

Img

 

(Ci-dessous) Le 10 Rue St Vincent de Paul à PARIS début 1900

Mory paris 10e rue st vincent de paul d

  (...)

En 1903 "MORY et Cie" racheta à la Compagnie Maritime Boulonnaise la ligne de vapeur bimensuelle de Boulogne à Southampton et au canal de Bristol, elle ouvrit aussi la même annèe une succursale à Cardiff.

Henri MORY fut vers 1905 l'un des initiateurs d'une association, groupant les syndicats patranaux et les unions commerciales (dénommé : "Parlement Commercial") de toutes les professions de FRANCE, il est nommé Président de cette sorte de "conseil économique et social" de 1908 à 1909.

(...)

 Henri mory debut xxe siecle

(Henri MORY 1854 - 1928)

 (...)

Au début du XXème siécle, le charbon tenant une très grande place dans les échanges Anglo-Français (l'ANGLETERRE en étant le plus gros producteur au monde), Henry MORY décida d'ouvrir un sercive d'importation en confiant la responsabilité au jeune employé, Eugéne MASSET.

(...)

 Eugene masset 1881 1964

(Eugène MASSET 1881 - 1964)

(...)

Ce service se développa très rapidement et la Maison MORY en devient le plus gros importateur dans tout le Nord de la FRANCE. De plus, avec la guerre 14-18 et l'occupation des mines : "les houillères" par l'ennemi, les services charbons de "MORY et Cie" connurent un sucroît d'activité considérable, elle contribua à l'approvisionnement des industies mais aussi des foyers en FRANCE en conbustibles pendant les hostilités.

Il fallut, pour cela s'adapter et utiliser tous les transports maritimes possibles : bateaux de pêche, chalands etc... à cause des sous-marin Allemand dans la Manche.

Quelques chiffres qui montrent la croissance des importations de charbon de la Société "MORY et Cie" en cette période :

le volume fut de 133 823 tonnes en 1914, 444 328 tonnes en 1917 et de 576 823 tonnes en 1919.

Et en tout, 18 navires "MORY et Cie" furent coulés par les U-BOOT.

Au lendemain de la 1ère guerre mondiale les activités charbonnières ont continué à dominer la vie de la Société MORY, elle se dota d'une flotte charbonnière de 8 cargos, qui fut exploitée jusqu'en 1935, seul le navire "Lieutenant Robert MORY" battit pavillon de la Société jusqu'en 1950.

Ouvrant de nouvelles succursales charbonnières dans de nombreuses villes de l'intérieur comme : Amiens en 1922, Lille en 1929, Sedan en 1930 et nouant des relations étroites avec diverses compagnies minières du bassin du Nord et du Pas-de-Calais, Courrières, Aniche, ainsi qu'avec les "houillières" de Lorraines.

Malgrés cette vocation pour l'activité charbonnière, "MORY et Cie" n'en négliga pas pour autant celle du transport (bien que secondaire), elle connut aussi un important développement : de nouveaux marchés s'ouvrirent avec des pays d'Europe Centrale, comme la Pologne notamment.

 

La grande personnalité d'Eugène MASSET marqua cette période en créant et en développant les affaires charbonnières de "MORY et Cie".

En effet, il fut dès 1924 l'associé et le cogérant de la Société avec Henry MORY et de son frère Ernest MORY.

Quand Henry décéda en 1928 et Ernest en 1932, Eugène MASSET endossa alors la responsabilité et la direction de la Maison. Avec son grand génie de gestionnaire d'entreprise, il su engager la Société "MORY et Cie" dans de nouvelles et nombreuses créations d'activités, qui transformèrent celle-ci.

(...)

(Ci-dessous) Le S/S "Lieutenant Robert MORY" constuit en 1922

 Lieutenant robert mory

 (Ci-dessous) Agence de BOULOGNE S/MER en 1925

Img

17

23

Img

 (Ci-dessous) Le S/S "Nicolas-Jean" (3 300T) de la flotte charbonnière MORY vers 1925.

Img

 (Ci-dessous) Affiche publicitaire.

57

 Sans titre fusion 03v

(Ci-dessous : transport d'une presse par voie maritime par MORY et Cie,

à destination de la Ste BERLIET de Lyon)

169 001

             Af henri mory tm

 (...)

Eugène MASSET, à partir de 1928, étendit les activités de la Maison MORY de l'héxagone vers l'Algérie et le Maroc. Ces nouvelles entreprises créées avec le concours d'Henry GRANIER-DEFERRE, devinrent rapidement les plus importantes Sociétés filiales du Groupe.

Il y avait en autres :

- la Société "PROSPER, DURANT et Cie"

- la Société "Messageries MORY"

- les Agences "MORY et Cie" à Alger, Oran etc

- la "Société Algérienne des Pétroles MORY"

...

Percevant à l'avance, l'avenir qui s'ouvrait aux produits pétroliers, particulièrement pour la propulsion des navires, Eugène MASSET engaga en 1930 "MORY et Cie" dans des études avec des groupes pétroliers, notamment la toute jeune "Compagnie Française des Pétroles"

En FRANCE, la Maison de Boulogne se modernissait aussi entre temps, en édifiant de nouveaux moyens de manutention portuaire à grand rendement et par la création de la "Société Maritime de Combustibles Liquides".

Les activités d'Eugène MASSET ne se limitait pas aux affaires de "MORY et Cie".

Dés 1920, il fit participer "MORY et Cie" à la création de la "Société Anonyme de Gérance et d'Armement" (S.A.G.A), entreprise de navigation maritime dont il fut le Président Directeur Général de 1935 à 1952 et qu'il fit très largement évoluer, entre autres... Sa grande créativité permit à la Société "MORY et Cie" de faire face aux années très difficiles de la crise économique de 1929 à 1935.

(...)

  (Ci-dessous) Chantier charbonnier de l'agence de Lomme-lès-Lille en bordure de la Deule, en 1935.

24b 

(Ci-dessus, chantier charbonnier de l'agence de Lomme-lès-Lille, en bordure de la Deule, 1935.

On peut voir en bas à droite, un camion MORY)

 (...)

"MORY et Cie" était en plein essor quand le 2ème guerre mondiale éclata en 1939.

Son activité étant en majeur partie portuaire et internationale, elle fut paralysée lorsque les allemands occupérent les ports de FRANCE de Dunkerque à Bayonne, en y fermant quasiment les activités aux civiles.

Les péniches qu'exploitait la Société sur les canaux du Nord pour son activitè charbonnière ont été détruites.

De plus, ses agences étant implantées dans les ports furent partout détruites par les bombardements intensifs, payant ainsi un lourd tribu des hostilités.

Elle fut réduite à de pauvres travaux de répartition de charbons français et des transports de pénurie, seul subsiste un service de ligne régulires de messageries entre Paris, Lille et Boulogne-sur-mer, l'organisation comprend deux petites Sociétés filiales : les Transports René GERSPACH (porte de la Chapelle) et la Société Nord-Bretagne (à Rennes).

D'autres agences se sont ouvertes pendant la guerre mais leur durée de vie ne fut qu'éphèmère.

 (...)

(Ci-dessous, l'agence de Lomme-lès-Lille après les bombardements d'avril 44)

26b

 

26c

(Ci-dessus, le siège de la Sociétét du 96 quai du Bassin à Boulogne)

(...)

Pendant c'est quatre années d'occupation, les dirigeants de MORY et Cie, cependant ne demeurèrent pas pour autant inactifs, le 5 Avril 1939, ils s'associs à part égale avec la famille HELMINGER dans la Société du même nom : "G.HELMINGER et Cie", une société très importante avec de multiples succursales, une grande expérience dans le transport et une vitalité d'expansion qui va jouer un rôle moteur dans le développement de l'organisation de messagerie du groupe. Cette association avec ce partenaire de renom et dynamique, permet donc à MORY et Cie de garder une activité assez importante malgrès les événements qui touchent tout le pays. En 1941, la Société HELMINGER ouvre une succursale au Mans par l'acquisition des "Messageries MANCELLES", par exemple, elle en ouvrira bien d'autres par la suite.

(...)

 

51

 

(Ci-dessous) les Messageries MANCELLES G. HELMINGER au Mans 1942.

 Nnn

 (...)

L'activité du pays étant fortement bloquée, surtout dans le Nord jusque la ligne de démarcation, les ports de la Méditérranée restés libres (jusqu'en novembre 1942 du moins), donnèrent une nouvelle opportunité aux dirigeants de MORY, qui se lancèrent vers de nouveaux horizons en développant les échanges avec l'Afrique du Nord, l'agence de Marseille connut un regain d'activité à cette occasion et de nouveaux terrains d'action furent recherchés dans les colonnies françaises du Sud du Sahara.

En 1941, de nouvelles agences MORY virent donc le jour dans diverses villes d'Afrique noire, du Sénégal au Dahomey sous l'égide d'une nouvelle société coloniale dénommé d'abort "Société Africaine des Ets MORY", puis "Compagnie Colonniale Industrielle et Commerciale" (C.C.I.C). Mais aussi au Cameroune par la "Compagnie Africaine Franco-Anglaise" (C.A.F.A) sur l'initiative de J.H. SUTER, Directeur de MORY Londres.

 

(suite de la biographie, après ces quelques photos et l'évocation de la mission MORY transaharien...)

 

(Ci-dessous, MORY et Cie à Sedan 2 Rue de Wadelincourt  "exportateur de tissus" vers 1935)

Beauvoir

De nos jours

 Beauvoir ardennes 1935 n2

(Ci dessous)

Un Renault Galion dans les annèes 30 devant une agence MORY à déterminer

2646634368 1

 (Ci-dessous) MORY SEDAN DANS LES ANNEES 35/40 (?)

Sedan

 Mory sedan vue du ciel

Fvt22p1251 a002

Peniche chez mory sedan

Port mory cie

Fvt26p1554 a001

 (Ci-dessous, courrier pour la TUNISIE daté 1941)

Tunis 1942

 

LA MISSION MORY TRANSAHARIEN DE MARS A MAI 1941 ICI A ALGER.

Convoi formé de 3 camions BERLIET GDME10, 9000 km aller-retour, entre ALGER et COTONOU.

 

En 1941, la FRANCE subit l'occupation allemande et la pénurie en carburant est général.

En Algérie, la société de transport MORY monte une expédition dans le but de tester

le remplacement du gazoil par de l'huile d'archide ou de l'huile de palme produites toutes deux

en Afrique coloniale française.

La mission est conduite par Gérard PROHOM, Directeur de MORY en Afrique,

accompagné de l'écrivain : Roger FRISON-ROCHE ainsi que 14 personnes.

Serpolet mory 1941 big

 

L'EXPEDITION ATTEINT COLOMB-BECHAR EN 14 JOURS SANS AVARIE SERIEUSE.

 

LA CHALEUR SECHE DE LA REGION DU NIGER FRISE LES 46° A L'OMBRE.

 

Mory page4bb

Entre DOSSO et NIAMEY un basculement dans le fossé va nécessiter 6h

de travail avec les villageois pour reprendre la piste.

Mory page4bc

La traversée de l'ATLAS, le camion avale les 200 derniers km sur 5 pattes (5 cylindres sur 6).

Mory page4bd

Mission accomplie ! l'expédition arrive à ALGER 3 mois après l'avoir quittée.

Le rapport de la Mission MORY est remis au général WEYGAND, délégué militaire en afrique.

-----

BERLIET GDM10W,

LA SOCIETE MORY FRANCE CONTRIBUE AU FINANCEMENT DE SA RESTAURATION EN 1989.

(Ci-dessous, Paul BERLIET entrain de vérifier l'avancée des travaux)

Mory page7 b

Berliet gdm 1934 mory

(Ci dessous) BERLIET GLM, MESSAGRIES MORY en ALGERIE 

Berlietglm

  

(Ci-dessous) MORY & Cie Sedan : à la foire expo dans les années 50 

Foire 1

(Ci-dessous) OPEL BLITZ DE 1945

(photo prise dans les annèes 70 début 80(?) car le logo est celui de ces annèes là 

ainsi que les véhicules en arrière plan)

 La technique "Kangourou" : Ancêtre du transport de remorques sur rails.

Tracteur

(...Suite de la biographie de la Société MORY...)

Au lendemain de la guerre, toutes les entreprises touchant au domaine de l'énergie (électricité, gaz, charbonnage) sont nationalisées et les importations charbonnières sont confiées à un organisme public : "l'Association TECHNIQUE de l'Importation Charbonnière" (A.T.I.C), privent désormais notre société des relations directes d'achat avec les producteurs étrangers : anglais, allemands, polonais et se trouve réduite aux opérations de réception portuaire, ainsi qu'a la distribution intérieure.

Dès 1945, les deux associés : MORY et HELMINGER restent main dans la main pour affronter toutes les difficultées du marché en conduisant une politique commune. L'heure est à la reconstrucion et pour reprendre les activités d'avant guerre, il faut remettre en état les portiques de déchargement dans les ports, pour répondre aux besoins d'approvisionnement en charbon mais il apparait très vite que sa consommation n'est plus la même qu'auparavant et qu'elle ne cessera de diminuer au fil des années (450 000 tonnes par an dans les annèes 50, contre 207 000 tonnes en 1978).

(...)

(Ci dessous) Un portique d'élévation dans un port détruit par les bombardements

28d

(...)

L'ère des associations interentreprise pour la profession charbonnière s'ouvre, afin de regrouper les moyens d'exploitation (installations portuaires et chantiers) et la Maison MORY s'associe donc avec ses confrères et de ces unions naissent un certain nombre de sociétés : Treporchar au Tréport, Sodreco à Dunkerque, Seleco à Elbeuf et bien d'autres, aujourd'hui disparues.

L'armement maritime de "MORY et Cie" liée étroitement à celle de l'importation charbonnière ne survécu pas aux saisies et aux destructions de la guerre. Le seul navire que la société a pu exploiter encore quelques années après la libération fut le "Lieutenant Robert MORY" qui avait gagné l'Angleterre en 1939, il fut vendu à un armateur étranger en 1950, renommé : Nautilus de natonalité Allemande (il fit naufrage accidentellement le 16 décembre 1962), ainsi à cette date (1950), seul un service d'affrétements maritimes en grains, pondéreux etc à subsisté de l'activité d'armement de la Société.

En 1944, MORY et Cie prend le contrôle de la société "T.M.F" (Transport Mixtes Français) spécialisée dans les affrètements fluviaux, ce qui lui donne un regain d'activité de ce domaine, non négligable.

Après  guerre, "MORY et Cie" étant présente dans les principaux port de FRANCE, elle développera particulièrement les métiers de transitaire et de consignation,  au détrimant du portuaire, du fait d'une nouvelle réglementation de l'emploi du personnel docker. La Société abandonne la manutention des navires pour s'en remettre à la sous-traitance, hormis la reprise de la Société BOIRON à Dunkerque en 1944 et quelques autres exceptions comme Boulogne etc.

En tant que Transitaire MORY veut organiser le transport de marchandises importées ou exportées (terrestre, maritime ou aérien), en assurer l'entière responsabilité de l'exécution de bout en bout : accomplir les formalités douanières, en étant présent physiquement pour défendre les intêrets de leur client (aux points de rupture de charge de la marchandise ou aux points de rupture des contrats, là ou la propriété de la marchandise change de main).

 

MORY intervient dans de nombreux courants de commerce sur destinations très variées.

 

Rappelons qu'au cours de la seconde guerre mondiale, MORY et Cie se tourne vers d'autres marchés (ceux de l'Europe étant bloqués le conflit) notament celui de l'Afrique Noire, qui tient une place importante dans le commerce extérieur de la FRANCE. D'abort au CAMEROUN à Douala en 1949, principal port d'accès et de pénétration des territoires d'Afrique centrale, là est créée la "Société Camerounaise de Etablissement MORY", elle achemine des produits comme le coton, le bois, les bananes, le cafè... venant du TCHAD au Nord ou de BANGUI à l'Est (ou s'ouvrira une agence dès 1951 sous le nom de la Société "MORY et Cie AEF qui deviendra à partir de 1960, la "Société Centrafricaine des Etablissements MORY").

(...)

 44

Img

(...)

Puis, dans d'autres territoires comme le CONGO dès 1959 à POINT Noire et simplantera à Brazzaville en 1962, elle ouvrira une succursale en Afrique Occidentale à Dakar en 1953 (par le rachat de la Société "Unicomer-Eychenne qui sera transformée après l'accession du pays à l'indépendance en "Société Sénégalaise des Etablissements MORY"). MORY s'implantera également en 1963, en COTE D'IVOIR (qui accéde à l'indépendance et qui connait un remarquable développement économique), en rachetant la société "Transit Ivoire" à Abidjan, elle sera transformée en "Société Ivoirienne des Etablissements MORY" qui connait un succé égale à celui de son pays. En 1970, la S.I.E.M prend possession d'une installation neuve, contruite au port de Vridi. Et la dernière nèe des Sociétés Africaines est la "Société Tchadienne des Etablissements MORY et Cie" en 1967 à Fort Lamy, l'actuelle N'Djamena... Seules les grandes étapes des implantations MORY et Cie en Afrique Noire, sont énuméré ici, ces sociétés apportent non seulement leurs bénéfices à la société-mère

mais elles alimentent ses services métropolitains et portuaires par les trafics qu'elles contrôlent.

 

Toutes ces créations "MORY et Cie" sont les oeuvres de Jean CORDIER et de ses collaborateurs, à l'action dynamique et créatrices .

(...)

Img

(Ci-dessous) ABIDJAN, immeuble de MORY côte d'IVOIRE 1963, ici les bureaux de Vridi 1.

Img 0091abidjan

Img

Img 0024b

Img 0026b

Img 98

(Ci-dessous) Une livraison de tôles sur le site sableux de la raffinerie d'ABIDJAN

Img

 45b

L'agence MORY de BANGUI

Img 0091bangui

(...)

Du commerce du charbon aux nouvelles énergies

Le développement de l'ALGERIE et la mise en valeur du territoire saharien (construction d'oléoducs et de gazoducs) sont un élément d'activité important pour les services portuaires de la Société, en raison du nombre de transport de matériel divers auxquels ils donnent lieu. A partir de 1950 "MORY et Cie" commence à s'intéresser à la distibution de fuel, car les consommateurs de charbon se tournent peu à peu vers ce combustible bon marché et moins contraignant d'utilisation. A cette même date elle obtient une autorisation permanente d'importation de produits pétroliers mais elle ne l'utilisera pas immédiatement, elle traitera ses approvisionnements avec la "Compagnie Française de Raffinage" et elle n'utilisera celle-ci que pour stocker les hydrocarbures dans les installations mises à disposition par la Société DESMARAIS Frères, puis elle s'équipera progressivement en cuves de gros volumes à Lomme, Sedan, ensuite à Dunkerque et Rouen plus tard, en association avec la "Compagnie Parisienne des Asphaltes".

Cette activités pétrolière en pleine expansion, double ses ventes tous les quatre ans :

de 68 000 tonnes en 1958, elles passent à 118 000 tonnes en 1962, de 234 000 tonnes en 1966 pour atteindre 468 000 tonnes en 1973 (à la fin de laquelle éclate la crise pétrolière, qui marque le début d'une ère nouvelle).

(...)

12 petroles mory 29 carnot

Le dépot de la société des pétroles MORY sur le port d'ALGER dans les annèes 60Img 

 La Société des pétroles MORY à DJIBOUTI

Djibouti 

(...)

Lorsque l'ALGERIE accéde à l'indépendance, la Société Algérienne des Pétroles MORY transfère son siége social en FRANCE, sa raison social devient "Société Anonyme des Pétroles MORY" et les actifs algériens sont nationalisés. Présente sur toutes les grandes routes maritimes, la S.A.P.M. jouit d'un rayonnement international. Avec la Compagnie Française de raffinage, MORY S.A acquiert en 1964 la moitié du capital de la Société SATEM (très importante entreprise de distribution de combustibles en SUISSE).

La présence de MORY en AFRIQUE NOIRE, en ALGERIE et au MAROC va aussi favoriser la participation de notre Société à l'importation des agrumes et primeurs, très temporairement, jusqu'à l'étatisation du commerce extérieur de ces pays.

Au MAROC, MORY et Cie y assure le tansit de marchandises dès 1958, Eugène MASSET crée là bas, la Société "MORY et Cie MAROC" en partenariat avec la S.M.C.M. (Société Marocaine Charbonnière et Maritime), qu'elle rachètera dans les annèes 70.

(...)

MORY et CIE MAROC : transport d'une turbine à gaz pour la centrale thermique de TETOUAN vers 1965

 Img

 Maroc

Img 0077b

(Ci dessous) Un super transport transsaharien MORY S.A venant d'être désensablé

Img 0078b

  Ci dessous :

  Transbordement d'automoteur à navire d'une turbine de 90 t, destinée au MAROC

33

 Ci-dessous

embarquement d'un stator de 216 t destiné à la Sardaigne

34

 (...)

Plus durablement, une autre activité se développe : le groupage à l'exportation de marchandises diverses par conteneurs maritimes vers l'AFRIQUE NOIRE, les ANTILLES, les Iles de l'Océan Indien et du Pacifique. L'importance du trafic avec les ANTILLES est telle que MORY est amené à prendre en 1970 le contrôle à Fort de France d'une entreprise locale de transit qui fut la "Société Martiniquaise de Transit L.Littee", par la suite.

Elle s'ouvrira comme le commerce extérieur Français lui-même, aux ETATS-UNIS, au CANADA, au Moyen-Orient, l'Amérique Latine, au Japon etc. Grâce en grande partie à l'essor du transit des marchandises par voie aérienne dès 1946. La modernisation des aéroports internationaux dans les annèes 60 favorise énormement l'accroissement de la capacité en fret, répondant ainsi au besoin croissant du commerce. Ainsi, la conception du métier de Transitaire évolue, une gamme plus complète de prestations est offerte : des actions commerciales spécifiques, des moyens propres pour la collecte du fret, des quais de transit et de manutation etc. MORY se fait aussi une spécialitée dans le métier du transport à l'exportation des usines complètes livrèes clès en main, assurant la prestation de bout en bout, c'est à dire, l'étude de ces grands contrats, leur conception, la coordination des fournissuers et des acheminements, le choix des moyens de transport appropriés... bref toutes les opérations de haute technicité.

Les transits aériens s'effectuaient au début par l'aéroport du Bourget, puis d'Orly mais dés l'ouverture de Roisy Charles de Gaulle, MORY y installe ses services Parisiens, d'autres bureaux de transit ouvrent leur porte en même temps que d'autres aéroports voyent le jours : Marseille-Marigiane, Bordeaux-Mérignac, Lyon-Satolas et Toulouse-Blagnac, à destination de l'étranger progressivement mis en place.

   (...)

(Ci-dessous) Le 10 Janvier 1974, 1er transport terrestre effectué par l'agence :

MORY Le Mans des FONDERIES GRANDY S.A de Sable-sur-Sarthe à destination

des Etats-Unis, plus précisement à Aurora dans l'état de l'Illinois, via Orly-Chicaco.

Ac sable sur sarthe fonderie grandry 1ere livraison usa 1011974 2b

Roisy Charles de Gaulle et MORY Service Aérien

 22912700 

Img 0062b                 

Img 0063c

Img 0080b

 Imgc

 

(...)

48d

(Ci-dessus) Les installations de la T.M.F. au port d'Illange sur la Moselle.

En 1958, une scission s'opére avec la T.M.F (Transport Mixtes Français) dont les activités sont partagée. Une nouvelle société dénommée : " les Transports Terrestres Maritimes et Fluviaux" se voit hériter de l'activité fluviale. Elle axe son développement sur les transports de produits métallurgiques et sidérurgiques, puis céréaliers par la suite, notamment en 1963 en Moselle au port d'Illange, la T.T.M.F obtient une concession et s'équipe d'importantes installations de stockage et de manutention, afin d'assurer le chargement et le déchargement de convois fluviaux. La T.M.F, s'oriente et se spécialise quand à elle dans le transport, l'entreposage et la distribution des papiers destinés à la presse.

Au niveau Européen, l'entrée en application du Marché Commun simplifie les formalités douanières, ce qui facilite et accroit les échanges. Certes l'Entreprise MORY n'a pas attendu cela pour traiter avec ses voisins Européens mais Georges MORY s'exprime sur la nécessité de s'adapter à la croissance du tansit Transeuropéens, dès 1958 dans l'exercice de son rapport aux actionnaires. L'agence de Paris qui joue un rôle pilote, créant des lignes de groupage communautaires, étouffe bientôt dans ses locaux devenus insuffisants (Rue Saint-Vincent de Paul), elle sera donc transplantée à la Courneuve en décembre 1965 dans un site complétement neuf et adapté à son développement.

Entre temps en 1960, la Société partenaire HELMINGER crée à Epinal le première "Service Etoile", c'est une organisation routière inovante : elle permet au moyen d'un centre étoile (une agence mère), une distribution régionale de messagerie dans des délais réduits, cette nouvelle formule connaît très vite un grand succé, ci-bien que l'organisation du centre étoile doit être transférée à Nancy en 1962, dans des locaux plus appropriés. La même année, une deuxième "Etoile" est créée au Mans, sous la marque "Service Rapide de l'Ouest - S.R.O."

Ces iniatiatives de la Société HELMINGER permet à MORY et Cie d'étoffer et développer son réseau, l'agence MORY Sedan, reliée à l'Etoile de Nancy, joue un rôle pilote.

En 1963, c'est la création de l'"Etoile du Nord" à Amiens, véritable catalyseur, elle donne une impulsion nouvelle à tout le réseau du Nord.

(...)

(Ci-dessous) Agence de la Courneuve fraichement installée 1965

Tr mor11 la courneuve

(...)

Parmi les préoccupations de notre Société : l'ESPAGNE ne pouvait pas rester absente de ses filiales. Dès 1962, la "MORY Espanola" est créée à Madrid mais elle n'aura pas de succée et sera dissoute quelques années plus tard. Alors une autre tentative est prise en 1965, en partenariat minoritaire d'abord, puis plus majoritairement par la suite avec la Société "Les Successeurs de Philippe REY" (société d'origine française avec une filiale à Barcelone).

Outre les pays du Marché Commun (ALLEMAGNE, Benelux, l'Italie, l'ANGLETERRE...), la simplification des procédures douanières permettent à la Société MORY d'étendre ses opérations de transport et de groupage terrestre vers la R.D.A, la HONGRIE, la ROUMANIE, la TCHECOSLOVAQUIE, anciennes relations de MORY et Cie.

Seul petit bémol, la filiale MORY et Cie de Londres qui avait pris la dénomination de "MORY et Co Ltd" et qui n'avait plus qu'un rayonnement limité, est cédée au groupe "Pen Insular and Oriental" mais avec lequel est conclu simultanément un accord de représenation mutuelle destiné à relancer et ranimer les échanges commerciaux.

(...)

 (Ci-dessous) La Société "Les Successeurs de Philippe REY" siège social à Perpignan,  spécialesée dans le transit des échanges franco-espagnols, elle est installée aux différents points de passage de la frontière pyrénéenne et posséde une filiale en ESPAGNE "Sucesores de felipe REY", siège à Barcelone.

46b

 (...) 

A l'intèrieur de l'exagone,

nos deux associès MORY-HELMINGER continuent à se développer : l'agence de Paris s'installe à la Courneuve comme nous l'avons déjà dit en1965, la même annèe celle de St Quentin ouvre ses portes, la Société partenaire GERSPACH s'installe en gare Bercy, à la même époque, la Société Nord Bretagne (partenaire également) s'étend à Rennes, s'installe à Nantes et s'implante à Brest, Quimper et Lorient. L'agence d'Essigny-le-Petit s'installe en zone industrielle en 1969, MORY prend le contrôle en 1970 de la Société "Union-Transport" et l'agence de Lille-Saint-Sauveur emménage à Lesquin en 1975.

Le réseau de groupage de marchandises MORY-HELMINGER couvre alors une grande partie du territoire nationale : il est composé de 13 Sociétés dont les établissemnts sont implantés dans une centaine de localités et constitue une organisation parfaitement contrôlé.

Chaque Société du groupe conserve sa raison sociale d'origine, ainsi que leurs clients régionaux, elles gardent une certaine autonomie et leurs responsabilités, tout en ayant une responsabilité commune à l'égard de la clientéle.

C'est au cours de son 175ème anniversaire, que la décision de baptiser le réseau commun MORY-HELMINGER d'une appelation commerciale nouvelle : T.N.T.E ("Transport National Trois Etoiles").

Cette nouvelle marque unitaire veut-être le point de départ d'un nouveau progrès dans la consistance du réseau.

 

Ainsi, à la fin des annèes 70, l'objectif de la Société MORY (avec ses associés), est pratiquement atteint : couvrir l'ensemble du territoire Francais.

Le prochain objectif à atteindre étant de poursuivre l'expansion de ses activités vers l'internationales, en intensifiant ses relations avec ses partenaires étrangers et en accentuant sa présence à l'extérieur, pour répondre à évolution économique de la FRANCE. La vocation de la Société MORY étant d'accompagner les mouvements du commerce extérieur par ses services et son expérience.

 

(Ci-dessous) Lors d'un grand séminaire fin 1970 début 1980,

les grands dirigeants de MORY T.N.T.E présents les nouveaux objetifs d'Entreprise.

68 

 

En 1979, un livre autobiographique sur l'Entreprise MORY de 1804 à 1979 est édité, à l'occasion du 175ème anniversaire.

(D'ailleur beaucoup de photos ont été tirer de ce livre biographique pour illustrer cet historique ainsi que les grandes lignes du texte)

983397600

        Le 9 Novembre 1979

La grande tambola du 175e anniversaire

Imgb 3

(Ci-dessus) Mr et Mme CATIAU, gagants du voyage aux ANTILLES entourés des organisateurs

 de la tambola et des représentants des autres gagnants. 

Cet anniversaire fut l'occasion de rassembler dans la grande salle du Pavillon Gabriel à Paris,

une multitude de collaborateurs venue de tout les horizons (500 invités au total), de tout les coins

de FRANCE, de BELGIQUE, d'ESPAGNE, du MAROC, du CAMEROUN, etc... 

Elle fut la manifestation de l'étendue et la diversité du Groupe après 175 ans.

Anciens ou actifs, responsables de sociétés ou d'agences, membres titulaires du Comité Central d'Entreprise,

médaillés d'or, actionnaires et administrateurs furent aussi parmi les invités. Au cour de cette réception,

une tambola fut organisée et animé par J. TANQUEREL (directeur d'AIR MORY (?) et directeur de la rédaction

de MORY Contacts), à laquel tout les employés pouvaient participer, en retournant leur bulletion.

16 gros lots ont été tirés, dont un voyage au MAROC, au SENEGAL et aux ANTILLES.

    

ETAT DE LA SOCIETE MORY S.A DANS LES ANNEES 80

Logomory 

 

67b

62

66

 

Imag retouchee

Img 0014b

 

 47b

 

LE SERVICE ETOILE

Etoile

 Pourquoi le service étoile ?

Parce que plus de 50% des transports français s'effectuent à l'intérieur des régions et non d'une région à l'autre. Auparavant, les marchandises commandées par exemple à Lille pour être expédiées à Strasbourg passaient généralement par Paris. Pour pallier ces inconvénients, TNTE à créé un service indispensable à l'efficacité du transport régional : l'Etoile TNTE. Le rapprochement des villes à l'échelle régionale permet ainsi d'éviter les détours inutiles et onéreux.

Etoile 3

Etoile 5

 

Fin 1982

TNTE Lyon "est dans la course"

Mr BERNARD le pilote est réceptionnaire sur nos quais se classe 7e sur 57

dans sa catégorie, pour sa première compétition.

Scan0213

(Suite de la biograpghie)

Une réflexion stratégique conduit l'Entreprise MORY à recentraliser ses activités principalement dans le transport, elle va donc céder totalement son activité combustible en 1987 et en mai 1990 son activité maritime et aérienne "overseas".

Elle s'équipe des outils les plus performants toujours dans le souci d'offrir le meilleur service à ses clients. Elle s'est entourée de partenaires complémentaires forts (comme nous l'avons déjà dit plus haut, avec l'Entreprise HELMINGER entre- autres...), qui lui apporte les expériences, les compétences et un savoir faire professionnelle à toutes épreuves.

MORY TNTE s'organise en fonction des zones géographiques de provenances et de destinations adapte les moyens de transport en conséquences. Ainsi, l'organisation de ce réseau est structuré en 2 grandes parties : le réseau européen et le réseau national.

 

La messagerie nationale intégrée :

Pour le service de proximité, elle assure une livraison dans les 24 à 48h, du simple colis à la livraison de plusieurs tonnes. Ce délai moyen est rendu possible par un réseau d'implantation couvrant tout l'Hexagone (c'est "le Service Etoile") et par 1100 lignes régulières qui relient chaque jour entre elles toutes la FRANCE, un maillage informatique permet de plus à ses clients de connaitre au jour le jour le suivi de l'expéditions (précurseur de ce service tout nouveau à l'époque).

 

La messagerie européenne :

S'appuyant sur un réseau complet de filiales et de partenaires, MORY renforce ses prestations sur l'Europe, en desservent les principales villes grâce à 80 lignes régulières relient tous les pays du continent.

La vision européenne de MORY englobe le continent de Dunkerque à l'Oural.

 

L'axe franco-allemand :

Comme en politique, la mise en oeuvre d'une stratégie européenne d'échange d'informations passe par l'axe franco-allemand. A l'initiative de MORY et de THYSSEN HANIEL LOGISTIC (un autre transporteur Allemand très puissant), un GIE a été créé pour développer les Echanges de Données Informatisées entre les grands transporteurs européens, sur la base de la norme internationale de transaction INOVERT. Ce GIE, baptisé GLEDIT (Global EDI Transport), favorise l'interconnexion des réseaux télématiques.

Img 19b

Toute cette organisation si complexe du transport n'aurait pu voir le jour sans l'informatique.

L'Entreprise MORY, conscient des performances et des avancées que cet outil peut apporter, elle s'ouvre entièrement à cette nouvelle technologie et se dote d'un réseau entièrement intégré à son groupe.

 

La logistique des produits à risque :

MORY PROTECT est créé en 1990, qui a pour impératif : le respect de la nature.

Par ce service, Mory prend en charge tous les produits dangereux et les gère au long de sa chaîne logistique grâce à une flotte de véhicules conformes aux normes de sécurité (des chauffeurs égalements formés  aux normes de sécurité), ainsi que des bâtiments conçuent spécialement pour accueillir ces produits, des équipes formées à la maîtrise des risques d'entrepôts classés  garantissant à l'environnement un niveau exceptionnel de protection.

 Img 15b

 

Le stockage associè au transport :

MORY offre une logistique complète : réseau de stockage intégré à celui de la messagerie.

Ses plates-formes disposent de moyens informatiques performants qui gèrent les entrèes, les préparations de commandes, les inventaires et les expéditions, bref tout de A à Z.

 

Les marchés de l'Est :

Ce marché n'est pas inconnu de MORY, ses camions sillonnent depuis de nombreuses années l'ex-RDA, la HONGRIE, la RUSSIE, la POLOGNE etc... à raison de 14 départs par semaine, MORY relie Paris à la plupart des villes de l'ex-Union Soviétique : Saint-Pétersbourg, Minsk, Astrakan, Arkhangelsk, Rostov, Kiev...

MORY est implanté depuis 1967/8 (environ) par l'intermédiaire de sa filiale ETEX, une nouvelle entité de droit russe aura pour vocation de gérer une plate-forme de 1500 m2.

MORY ETEX joue la qualité du service rendu à l'import comme à l'export. Dans un pays où la plupart des infrastructures sont à reconstruire, il offre la sécurité d'un service "à l'occidentale", compte tenu, bien sûr, des contraintes locales...

 

Le transport express intégré :

Pour les colis impératifs, extrèmements urgents, MORY dispose de son réseau intégré sur tout le territoire et peut de la sorte garantir une livraison jour B avant midi pour tout colis enlevé jour A.

Img 16

 Img 5

En 1987, MORY abandonne ses activités combustibles.

La même année, le 14 juin, l'équipe MORY participe aux 24h du Mans,

avec les pilotes : André HEINRICH (ci-dessous à gauche)

et José THIBAULT (ci-dessous à droite)

et une étonnante CHEVRON B36 (Moteur Roc Chrysler Simca L4T 2135cc),

sous le numéro 113.

(Ci-dessous) A gauche la CHEVRON à l'arrêt et à droite sa maquette modèle réduit.

Img 2549v

Elle fut non qualifiée, victime d'un accident à la 4ème heure.

Ses perf : 18 Tours - 243.63 Km, meilleur tour = 4'10"800

8709022v

 En 1989, un second livre est édité : HISTOIRE MONDIALE DU TRANSPORT ET DE LA LOGISTIQUE

des origines à la révolution Française (Sous forme  de BD humouristique),

illustré par JO.EL AZARA et au scénario de Claude CARTON

sous la direction de Claude BIENFAIT

une édition EMC, imprimé chez CASTERMAN

Real hist mond trans 1989

 

Siège de VINCENNES dans les annèes 90

Img 0003d

 

LE FRET A L'INTERNATIONAL dans les années 90

M17 001

 

Slider img6

Slider img4

Slider img5

Slider img7

 

En 1990, l'Entreprise MORY sponsorise le canot Jet-Service au Ruban Bleu :

course nautique qui a pour but de tenter de battre le record de la traversée de l'Atlantique

(en moins de 3 jours), organisée par Roger CAILLE, Président de Jet Service.

(Ci-dessous : le logo de la course à gauche et à droite la maquette)

02 ruban bleu jet servicesNum 2009 ruban bleu

Mise à l'eau au chantier Multiplast à Vannes (56)

Jet ruban bleu 1600x1200 jpg

21 m de long en carbone - 55 noeuds

Architecte : Gilles OLIVIER

Atelier de montage mécanique : Ateliers BOURSICOT (56 Le Bono)

Motorisation : MTU -V16 Tri Turbo - 65 litres de cylindrées

un turbo jet dont la puissance peut remplir une piscine olympique en 14m30s.

01 ruban bleu jet services

 Son équipage est composé de Serge MADEC, Olivier DESPAIGNE et de Patrick BAUDRY

(Pilote d'Avions et Astronote) qui emmène un passager payant : Roger ZABEL

(Journaliste/Animateur d'Antenne 2 = France 2, aujourd'hui).

04 ruban bleu jet services

A l'heure du progret avec : MORY CONNECT

Mory connect oct 92 par radio telephone

Relié à l'agence par radio-téléphonie, les chauffeurs peuvent modifier leurs tournées à la demande.

1991

MORY participe à la réunion mondiale des montgolfières de Chambley (57),

pilotait par le groupe NOVALLIANCE

1991

En 1992

Le groupe MORY cré la branche European Team.

(Ci-dessous)

Sponsorisé par les agences MORY Nîmes et Valence, un équipage valentinois

a participé à la course Paris-Sirte-Le Cap avec un 4x4 Toyota

Le messager a

 

En 1992, un nouveau livre est édité : MORY et la belle histoire du transport

En parlant des tout premiers transports de marchandises, leur évolution à travers les âges

et de la création de L'entreprise MORY en 1804, jusqu'en 1990.

41jt8otn5ml sy300

 

38 Voiliers pour la MORY CUP 92

Le messager 16 Le messager f

Le messager m

Le messager n

Le messager o

Le messager l

 Mai 1992

Valence jet shi 92

MORY sponsorise un  de ses employé de MORY Valence pour participer au Grand-Prix de Jet-Ski,

avec son engin de 650 cm3, atteignant les 75 km/h, il a pu affronter les champions du monde tels que : Nicolas RIUS et Carine PATUREL...

 

1994

MORY déploie ses couleurs sur les circuits : afin de promouvoir son image auprès de la clientèle, un petit budget a été consacré au sponsoring d'une Porsche Carrera pilotée par Thierry GUIOD engagé dans la PORSCHE CARRERA CUP et certaines courses ENDURANCE GT.

Il s'est élancé sur le bitume le 1er et le 28 Mai à Dijon et Monthléry, le 18 Septembre au Mans, le 2 Octobre à Monthléry et le 30 Octobre à Albi, sous les encouragements et la rage de gagner.

Porshe carrera mory 94

 

1996 

Alain BREAU devient le PDG de MORY et la société s'appellera désormais MORY GROUP.

Il veut garder la dynamique, la compétitivité, l'innovatation mais aussi "l'esprit de famille"

de MORY, pour être fort.

 Et ça marche ! (voir les chiffres ci-dessous).

La marque MORY TEAM est déposée officiellement.

16657

 Mory 01

N420la mas air cargo boeing 767 300 planespottersnet 235618Ech18799124 1

1997

Redeploiement logistique avec MORY LOGIDIS 

1999

Alain BREAU rachéte MORY après l'avoir reprise au Consortium de réalisation (CDR) 

qui était chargé de liquider les actifs du Crédit Lyonnais après la déconfiture de la banque 

dans le cadre d'un financement d'acquisition par emprunt, consistant à racheter une société

en ayant recoursà l'endettement bancaire (il s'accompagne généralement de mesures

de défiscalisations du projet).

A SUIVRE ULTERIEUREMENT...

 Pour voir la suite de la chronique MORY, allez dans la rubrique : MORY de 2000 à...

- MORY en route vers ses 200 bougies et plus... -

 25679410

  (Ci-dessous) RENAULT G370 TURBO LEADER 

 R340 20turboleader

  

Vous pouvez voir d'autres photos anciennes dans les rubriques : "MON  PERE ET L'ENTREPRISE MORY (sur l'agence d'Amiens rue de Sully) ainsi que dans : AUTRES AGENCES MORY"  et plus récentes dans "MORY de 2000 à..." sur le même site.

Clin d'œil pour cela allez dans le menu situé à droite de l'écran.

Bonne visite !

 

(S.V.P : Si vous possédez des photos d'agences déjà publiées ou non et si vous voulez bien me permettre de les ajouter à mon site, merci de me contacter en insérent un message dans la partie : Commentaire). 

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires (9)

MICHEL
  • 1. MICHEL | 12/12/2015
Mon grand-père y a travaillé à Boulogne sur Mer, avant et après la seconde guerre mondiale. Il aimait cette entreprise, et la direction de l'époque était appréciée par les ouvriers et employés. Je dois avoir quelques photos de groupes de Boulogne, ainsi qu'une lettre manuscrite de M.Mory écrite à l'occasion d'un douloureux décès (sa fille d'une vingtaine d'années), lettre écrite dans le ton d'un patron à un subordonné apprécié; ton bourru mais sympathique... D'un autre temps ...
gchr
Cher Mr Michel (j'espère que vous lirez ce message),merci pour votre témoignage du mois de décembre 2015, si vous avez quelques photos du site MORY Boulogne à faire partager, j'en serai fortement intéressé mais votre adresse Mail ne c'est pas inscrite lorsque vous avez laissé votre petit mot sur le site, contrairement aux autres intervenants, pourriez vous me la confier ? Ou certains arrives à me contacter directement sur mon adresse mail, pourriez vous m'écrire à nouveau afin de pouvoir converser, merci d'avance.
Cordialement Pascal H.
joaquim rodrigues
  • 3. joaquim rodrigues | 02/05/2015
Salutations, travaillant chez Mory Blois depuis 1999 qu'elle tristesse de voir plus de 200 ans d'histoires du transport balayer a cause de financiers peu scrupuleux assoiffées d'argent et les premiers fondateurs du transports Mory doivent se retourner dans leurs tombes en voyant ce que ai devenus leurs entreprises. J'en garde de bon souvenir avec mes collègues de Mory Blois malgré que c'est la dernière page du livre qui se ferme pour de bon sans pouvoir la ré-ouvrir un jour et bon courage a tous collègues d'un jour et toujours de tous les Mory de France. 02/05/2015
balland Mory
  • 4. balland Mory | 13/04/2015
Bravo et merci petit fils de. Jacques Mory j ai travaille. À LA Courneuve avec des chefs de services tous. À l écoute triste de voir cette vielle dame fermér. Côté famille c est plein de souvenirs qui disparaissent aussi Bravo encore et merci!!!!!!!
Laurent HARDON
  • 5. Laurent HARDON | 04/04/2015
J'ai travaillé une dizaine d'année sur le quai de Mory Blois. Merci de nous faire découvrir toute l'historique de cette société défunte il y a quelques jours.
Gonot Christophe
  • 6. Gonot Christophe | 31/03/2015
Beaucoup de souvenirs me sont revenus à la lecture de cette page. J'ai travaillé dans ce groupe de 1987 à 1997 et j'en garde d'excellents souvenirs. Entré en tant que manutentionnaire à l'agence d'Orléans, je suis passé régulateur chez un client et après divers postes dans plusieurs agences, j'ai terminé en tant que correspondant informatique spécialisé dans les stations MORYCONNECT sur toute la France. J'ai donc connu toutes les agences du groupes et donc beaucoup de monde. Si jamais je retrouve des photos ou autres documents, je ne manquerai pas de vous les faire passer. Bravo pour ce travail d'investigation très bien documenté et j'espère que cette page évoluera.
CASSIN FRANCK
  • 7. CASSIN FRANCK | 31/03/2015
merci 1000 mercis pour cette fabuleuse histoire et ces photos superbes J'ai commence sous traitant chez MORY TEAM puis j'ai etais embauche comme chef de quai mais la route me manquee et je suis repasse chauffeur semi-remorque .Aujourd'hui je fais la fermeture avec mes collegues le coeur n'y est pas et quand on lit votre blog on a encore plus mal pour ce gachis financier et humain.Certains sur vos photos doivent se retourner dans leurs tombes car se petit sigle rond vert on le porte sur notre coeur.Encore merci.....
MONTELS
  • 8. MONTELS | 06/01/2015
J'ai travaillé chez MORY de 1989 à 2006.
Aujourd'hui encore, je garde de bons souvenirs de cette entreprise, de bonnes relations humaines (sans doute dûes aux dirigeants de "l'époque" de l'agence où j'exerçais
Merci pour cet extraordinaire rétrospective qui tranche avec la morosité actuelle !
Crombez Christian
  • 9. Crombez Christian | 15/07/2014
Merci ! ...en tant qu'ancien cadre du groupe Mory cela me fait chaud au cœur de voir une présentation positive de cette belle entreprise .... par rapport à l’actualité déprimante de celle-ci .

Ajouter un commentaire

 
×